L'agriculture au XIXe siècle

par
Bertrand Masson

où l'on a mis en ligne des ouvrages du temps passé
pleins d'idées et de sagesse

Fleuron

Ajouts du 30 janvier 2021 : J'ai ajouté une rubrique Légumes dans laquelle j'ai regroupé les descriptions faites par les auteurs du 19e, pour chaque légume. Tu la trouves dans l'onglet Plantes. Pour l'instant seuls les légumes Graines (haricots, pois, fèves et lentilles) sont faits. Les poireaux sont également terminés (Bulbes)

Remarque du 9 novembre 2020

Ce site est en cours de fabrication. Tout n'est pas finalisé et il doit y avoir un tas de liens qui ne marche pas et de textes pas encore écrit.

Bahhh alors pourquoi mettre en ligne un truc aussi mal fagoté ?

Parce que Ma Ferme Autonome a écrit un bouquin basé sur les connaissances agricoles du 19e siècle et qu'il cherche des types pour en faire un PDF imprimable. Comme je suis aussi l'auteur de fiches sur ConTeXt qui est un logiciel pour mettre en page des bouquins (le lien vers le site si ça t'intéresse) et que du coup j'ai mis en page son bouquin, j'ai pensé que ce site qui parle de connaissances agricoles du 19e siècle est un bon endroit pour y mettre un lien de téléchargement même s'il n'est pas fini, fini. Ça va me forcer à le terminer.

Une version PDF de « Faire votre forêt comestible ». Cette version au format A4 est faite pour être consultée sur un ordi ou pour ceux qui préfère une police plus grosse (12pt). Si vous consultez ce document sur ordi, la table des matières et celle des figures, les renvoies dans le texte sont interactifs.

Une version PDF de « Faire votre forêt comestible». Cette version est sans interaction et avec une police plus petite donc moins de pages, plus faite pour l'impression. Elle est sur 2 colonnes au format A4.

J'ai également mis une version web tu y accèdes par le menu en haut de la page.

Pendant que j'y suis voici une version PDF du Gressent « Le potager moderne»  , à l'édition originale j'ai ajouté un index. Si vous consultez ce document sur ordi la table des matières et celle des figures, les renvoies dans le texte et l'index sont interactifs.

Ici une version PDF du Gressent « Le potager moderne»  , la même mais en pas pareil, une version papier sans interaction et une police différente et donc avec moins de pages, plus faite pour l'impression.

Et « La culture maraîchère de Paris»  de Moreau et Daverne, version papier.

Et « La culture maraîchère de Paris»  de Moreau et Daverne, version écran avec interaction.

Et « L’Arboriculture fruitière»  de Gressent, jusqu'à la partie 8 comprise il manque 2 parties

Il y a un autre truc que j'ai modifié par rapport aux versions originales, c'est le pognon. Ils parlent beaucoup de combien ça coûte et de combien ça rapporte. Mais les francs du 19e ça nous dis à peu près rien, donc j'ai ajouté une conversion des francs de 1850 en euros de 2019, en équivalent en terme de pouvoir d’achat, à l’aide du convertisseur de l’INSEE.

Fleuron

Fleuron

Ce site est consacré à la mise en ligne et en HLML, d'ouvrage du XIXe siècle tel que « L'Arboriculture fruitière»  de Gressent paru en 1894 ; « Le potager moderne»  du même Gressent, dixième édition de 1895 ou bien encore L'école du jardin potager, de De Combles, publié en 1752 et bien entendu « La culture maraîchère de Paris»  de Moreau et Daverne, publiée en 1845.

Pourquoi s'intéresser à ces vieux ouvrages ?

Parce que à l'image des maraîchers parisiens qui réussissaient à obtenir 8 cultures successives par planche et par an et arrivaient à nourrir toutes la population parisienne, fournissant des melons murs en avril ! ces agriculteurs étaient arrivé au sommet de leur art, le tout sans aucun produit chimique et avec une très grande autonomie.

Bien entendu il faut s'inspirer de leur méthodes et ne pas les appliquer à la lettre car nous possédons des connaissance qui leur étaient totalement étrangère comme par exemple le rôle des mycorhizes, la notion de sol vivant et certaine technique n'étaient pas approuvé par tous à l'époque, comme Gressent qui s'il reconnaît la très grande compétence des maraîchers parisiens et les considère comme les meilleurs du monde, dit aussi que leur légumes ont un goût de flotte, car ils forcent les légumes en les arrosant plusieurs fois par jours et que les quantités de fumier de cheval qu'ils utilisent, sont hors de portée d'un maraîcher de province.

Une autre raison de s'intéresser au technique du XIXe siècle, est qu'elles sont facilement reproductible sans un outillage perfectionné et sans une débauche d'énergie.

Liste des ouvrages disponibles

Index des légumes cultivés

Tableau mensuel des semis

Tableau mensuel des repiquages